Épreuves

FWST Star icône FWST Star icône FWST Star icône

La monte de cheval sans selle

Le cowboy doit positionner ses talons au-dessus des épaules du cheval dès son premier saut à la sortie de la chute. Pour effectuer un pointage élevé, le cowboy doit effectuer un mouvement qui commence au haut de l’épaule du cheval jusqu’au plus près possible de la sellette (en synchronisme avec les sauts et les ruades du cheval).

Matériel utilisé :

  • Sellette (poignée de cuir)
  • Éperon (à bout arrondi)
  • Sangle arrière
    (large ceinture ajustable faite de cuir et de peau de mouton recouvrant les flancs du cheval)

Pointage :

  • 50% à l’animal (hauteur des sauts et la force des ruades du cheval)
  • 50% au compétiteur (style et mouvement d’éperon)

Temps règlementaire :

  • 8 secondes

 

La monte de cheval avec selle

Le cavalier s’accroche à une large rêne tressée qui est attachée à un licou avec large bande sur le nez du cheval. Au premier saut en sortant de la chute, le cavalier doit positionner ses talons dans le creux du cou du cheval. Reconnue comme la discipline reine du rodéo, la monte de cheval avec selle est facilement identifiable par le mouvement typique de chaise berçante du cavalier sur sa monture.

Matériel utilisé :

  • Selle
  • Éperon (à bout arrondi)
  • Sangle arrière (large ceinture ajustable faite de cuir et de peau de mouton recouvrant les flancs du cheval)

Pointage :

  • 50% à l’animal (hauteur des sauts et la force des ruades du cheval)
  • 50% au compétiteur (style et mouvement d’éperon)

Temps règlementaire :

  • 8 secondes

 

Monte du taureau

Le cavalier n’est pas tenu de positionner ses talons en suivant le mouvement de l’animal comme l’indique la règle des autres épreuves similaires. Il doit se fier à son sens de l’équilibre et à la force de ses jambes pour demeurer sur le dos de l’animal. Observez bien les cowboys s’asseoir très près de la corde sur le taureau et tourner leurs pieds vers l’extérieur, car les cavaliers sont jugés selon des points de style et en tenant compte de l’habilité de ruade du taureau.

Matériel utilisé :

  • Corde tressée à plat avec une poignée
  • Éperon (spécifique à cette discipline)
  • Sangle arrière (corde en coton recouvrant les flancs du taureau)
  • Casque et visière de protection (non obligatoire)

Pointage :

  • 50% à l’animal (la force des sauts, changements de direction et pivots sur lui-même)
  • 50% au compétiteur (style et habileté)

Temps règlementaire :

  • 8 secondes

La prise du veau au lasso

Déroulement de la discipline :

  • Les veaux ont droit à un départ anticipé à la sortie de la chute;
  • Si le cowboy et sa monture quittent la boîte de départ trop rapidement et brisent la barrière, une pénalité de 10 secondes sera ajoutée au temps;
  • Une fois parti de la chute, le cowboy lance son lasso le plus rapidement possible pour attraper la tête de l’animal;
  • Ensuite, il doit descendre de sa monture, retourner le veau et lui attacher 3 pattes;
  • Le juge arrête le temps seulement lorsque le compétiteur lève les bras pour signifier qu’il a terminé. Il remonte ensuite sur son cheval, et fait un pas vers l’avant. Un temps de 5 secondes est compté pour signifier que l’attache est bonne.

Autres informations :

  • Compétiteur propriétaire de sa monture ou en location;
  • Le meilleur temps gagne la compétition;
  • L’animal pèse en moyenne 250 livres;
  • Le bouvillon attitré à chaque cowboy est tiré au sort avant chaque rodéo;
  • La corde utilisée pour attacher les pattes s’appelle cordelette et mesure 6 pieds;
  • Race souche (Coriente ou Longhorn) qui sont des races beaucoup plus résistantes que les vaches d’élevage traditionnelles.

 

Le terrassement du bouvillon

Déroulement de la discipline :

  • Les bouvillons ont droit à un départ anticipé à la sortie de la chute;
  • Si le cowboy et sa monture quittent la boîte de départ trop rapidement et brisent la barrière, une pénalité de 10 secondes sera ajoutée au temps;
  • Une fois parti de la chute, le cowboy doit descendre de sa monture en attrapant les cornes de l’animal;
  • Ensuite, il doit retourner le bouvillon le plus rapidement possible sur le côté pour que la tête et les 4 pattes pointent dans la même direction;
  • Le juge arrête le temps lorsque l’animal est en bonne position.

Autres informations :

  • Compétiteur propriétaire de sa monture ou en location;
  • Le meilleur temps gagne la compétition;
  • L’animal pèse en moyenne 500 livres;
  • Il est assisté par un guide (Hazer) afin de diriger le bouvillon en ligne droite;
  • Race souche (Coriente ou Longhorn) qui sont des races beaucoup plus résistantes que les vaches d’élevage traditionnelles.

 

La prise du bouvillon en équipe

La prise du bouvillon en équipe est très populaire. Cette épreuve est exécutée avec un bouvillon par une équipe de deux cavaliers, l’intercepteur et le talonneur. Comme dans les autres épreuves de vitesse, le bouvillon déclenche le chronomètre lorsqu’il brise la barrière de la stalle de départ.

On compte une pénalité de 10 secondes à l’équipe participante si elle brise la barrière. L’intercepteur prend au lasso le bouvillon par les cornes pour ensuite enrouler l’autre extrémité du lasso au pommeau de sa selle afin d’arrêter l’élan de la bête qui fonce tête baissée, pendant que le talonneur s’affaire à lui lier les pattes arrière.

Aussitôt que l’animal est bien entravé, que les cordes sont tendues et que les chevaux immobilisés se font face, le juge laisse tomber le drapeau et le chronomètre s’arrête. Ces épreuves de prises de bouvillon sont celles dont les habiletés requises se rapprochent le plus de celles nécessaires aux cowboys qui travaillent dans les pâturages de parcours libre.

Dans ces conditions, on doit de temps à autre attacher les veaux et les vaches pour les soigner et cette façon de faire s’avère la seule pratique pour les attraper lorsque le corral se trouve à des kilomètres.

 

La course entre barils

Déroulement de la discipline :

  • La cowgirl effectue un tracé autour de trois barils posés debout (et disposés dans l’arène selon un motif de trèfle);
  • Le patron de course doit être respecté afin que le temps compte;
  • Il est permis de toucher à un baril mais pas de le faire tomber;
  • Si la cavalière fait tomber un baril au sol, elle a une pénalité de 5 secondes par baril qui sera ajoutée à son temps (maximum 15 secondes).

Autres informations :

  • Le compétiteur est propriétaire de sa monture;
  • Le meilleur temps gagne la compétition.

 

La course de sauvetage

Déroulement de la discipline :

  • Quatre bornes sont disposées en rectangle aux 4 extrémités du manège (selon mesure règlementaire);
  • Participation de 1 cheval et de 2 cavaliers;
  • Le premier cavalier sur le cheval commence la course au galop;
  • Entre les deuxième et troisième bornes, le cavalier au sol doit embarquer à l’arrière du cheval avant d’avoir franchi la troisième borne;
  • Ils doivent franchir la ligne d’arrivée avec leurs 2 jambes chaque côté de la monture.

Autres informations :

  • Le compétiteur est propriétaire de sa monture;
  • Le meilleur temps gagne la compétition;
  • Aucune borne ne doit tomber durant la course sinon les compétiteurs sont disqualifiés de la course.

 

L’échange de cavaliers

Déroulement de la discipline :

  • Quatre bornes sont disposées en rectangle aux 4 extrémités du manège (selon mesure règlementaire);
  • Participation de 1 cheval et de 2 cavaliers;
  • Le premier cavalier sur le cheval commence la course au galop;
  • Entre les deuxième et troisième bornes, le cavalier sur le cheval doit débarquer de la monture et celui au sol doit embarquer avant d’avoir franchi la troisième borne;
  • Le cavalier sur le cheval doit franchir la ligne d’arrivée avec les 2 jambes chaque côté de la monture.

Autres informations :

  • Le compétiteur est propriétaire de sa monture;
  • Le meilleur temps gagne la compétition;
  • Aucune borne ne doit tomber durant la course sinon les compétiteurs sont disqualifiés de la course.

 

Poney Express

Poney Express

Déroulement de la discipline :

  • Quatre bornes sont disposées en rectangle aux 4 extrémités du manège (selon mesure règlementaire);
  • Participation de 2 chevaux et de 2 cavaliers;
  • Au départ, un cheval se situe au centre du manège et l’autre commence la course, il doit contourner les 4 bornes;
  • Entre les troisième et quatrième bornes, le cheval du milieu s’approche de celui qui est en pleine course;
  • Dans la zone d’échange (entre les quatrième et première bornes), le compétiteur du cheval qui a fait le tour de piste doit se hisser sur le cheval du centre et celui du centre doit descendre de la monture, donc effectuer l’échange de monture;
  • Un autre tour de piste complet se fait afin d’obtenir le meilleur temps;
  • Le cavalier sur le cheval doit franchir la ligne d’arrivée avec les 2 jambes chaque côté de la monture.

Autres informations :

  • Compétiteur propriétaire de leur monture;
  • Le meilleur temps gagne la compétition;
  • Aucune borne ne doit tomber durant la course sinon les compétiteurs sont disqualifiés de la course;
  • Tout le trajet doit obligatoirement se faire au galop sinon l’équipe est disqualifiée de la course.