Volet éducatif

FWST Star icône FWST Star icône FWST Star icône

Le bien-être des animaux est une priorité du Festival Western de St-Tite. C’est pourquoi l’organisation a décidé, malgré le conservatisme du sport de rodéo, d’établir ses propres règlements et méthodes de fonctionnement en ce qui concerne la santé animale. Avant-gardiste, toute l’équipe a implanté un système de contrôle pour l’évaluation de la condition physique des animaux, grâce aux examens vétérinaires et aux nouveaux règlements stricts entourant certaines disciplines.

 

Installations

Le Festival voue autant de respect aux athlètes équins et bovins qu’aux compétiteurs. Au total, plus d’une cinquantaine d’employés et de bénévoles sont responsables de l’entretien, du transport, de la manipulation et du bien-être des animaux en plus de s’assurer de la qualité du manège (lieu où se déroule les compétitions) afin qu’ils performent dans un environnement des plus sécuritaires. Toujours dans le but de protéger les animaux des risques possibles reliés au sport et de leur garantir le meilleur environnement adéquat, l’organisation du Festival a investi plusieurs milliers de dollars afin d’offrir un manège adapté aux rodéos, qui bénéficient d’une renommée internationale auprès des compétiteurs. Les employés de rodéo travaillent d’arrache-pied afin de conserver l’état idéal du terrain avant, durant et après les compétitions.

Lorsque les athlètes animaux se reposent à St-Tite, ils demeurent dans un environnement paisible et adéquat pour limiter le stress et assurer leur bien-être. Les troupeaux de chevaux et de taureaux sont gardés au champ la majorité du temps afin de conserver leur milieu de vie naturel. Cet isolement leur évite le bruit des festivités et l’interaction avec les touristes. Ils y demeurent pour toute la durée du Festival, sauf lorsqu’ils performent. D’ailleurs, des enclos ouverts ont été aménages à l’arrière du manège afin de les garder à l’abri du soleil et des intempéries avant le rodéo. Évidemment, le Festival Western se conforme aux lois fédérales, tant canadiennes qu’américaines, quant à la garde et au transport des animaux.

Élevage des animaux

Les chevaux et taureaux de rodéo sont élevés spécifiquement pour le sport en raison de leurs qualités athlétiques et de leur génétique. Les propriétaires utilisent les meilleurs sujets depuis plusieurs générations, comme dans tous les autres élevages animaliers. Les éleveurs qui participent au Festival sont des experts dans leur domaine et ont à cœur le bien-être de leurs animaux. Ils possèdent et élèvent des troupeaux allant jusqu’à plusieurs centaines de têtes et sont fiers de l’état physique de leurs animaux. Tout comme chez les athlètes humains, ils croient que les animaux doivent être en parfaite condition physique et psychologique afin de performer au maximum de leurs capacités lors des compétitions de rodéo. C’est pourquoi ils alimentent leur troupeau avec le meilleur foin ainsi que le meilleur grain, ce qui assure un développement équilibré chez l’animal.

Ces animaux proviennent d’élevages spécialisés et ont la conformation et la disposition idéales pour le sport. Par contre, seule leur propre volonté leur permet de performer dans les différentes disciplines. Généralement, à l’âge de trois ans, les pourvoyeurs interagissent avec les animaux afin de voir leurs habiletés et leur volonté de poursuivre une carrière dans le rodéo. Ensuite, les animaux doivent retourner vivre au champ jusqu’à l’âge de cinq ans afin de leur permettre de terminer leur développement musculaire et osseux.

Par la suite, ils reviennent performer sur le circuit de rodéo pour la durée de leur vie adulte et de leur propre volonté à performer. Les animaux de rodéo ont beaucoup de temps entre leurs apparitions afin de leur donner une période de récupération et de conserver un état physique exceptionnel. Durant le Festival, les chevaux sortent un maximum de deux fois durant les 10 jours et les taureaux un maximum de trois fois. Cette différence est due à l’endurance physique supérieure des taureaux. Ils performent en moyenne de 10 à 15 fois par année.

Pour des informations complémentaires, consultez le Guide du bien-être animal du Festival Western de St-Tite.

 

Éducation et relève

Poursuivant sa mission, le Festival souhaite éduquer sa clientèle afin de démystifier le sport du rodéo ainsi que le traitement fait aux animaux. Depuis une dizaine d’années, la visite guidée La face cachée du rodéo détaille tous les aspects entourant ce sport. Les sujets suivants sont tous abordés : la vie des animaux, les équipements utilisés, les règlementations, les disciplines et l’historique du sport. Cette activité permet également aux festivaliers de voir les animaux dans leur habitat naturel, mais aussi de visiter les installations et de mieux comprendre ce qu’est le rodéo dans son ensemble. Il est également possible de visionner des capsules informatives pour un complément d’information sur la monte de taureaux, le transport des animaux, la course de barils pour femmes, les épreuves de vitesse, la monte de chevaux sans selle et les installations du Festival Western de St-Tite.

À chaque printemps, les jeunes de la relève et les compétiteurs aguerris ont l’occasion de s’initier au sport de rodéo ou de perfectionner leurs techniques grâce aux écoles de rodéo. Durant deux fins de semaine, des professeurs de renommée, ayant déjà remporté des titres prestigieux, viennent leur enseigner les disciplines et leur partager des conseils. Environ une centaine de participants s’inscrivent annuellement. Ce rassemblement est également une occasion de sensibiliser les élèves sur l’importance et le respect du traitement des animaux.

Vétérinaires

Durant l’événement, le Festival engage une équipe de cinq vétérinaires disponibles 24 h / 24 h afin de répondre aux urgences, d’effectuer les examens vétérinaires obligatoires auprès des animaux qui performent dans le rodéo et d’assurer une présence en cas d’incident lors des compétitions. Les vétérinaires sont les experts en soins et santé animale, ils ont les compétences pour effectuer les examens obligatoires et voir au bien-être de tous les animaux sur le site.

Les vétérinaires effectuent un examen appelé vet-check, exclusif en Amérique du Nord, sur tous les animaux qui prendront part à la compétition lors de l’événement. Les compétiteurs doivent obligatoirement se présenter avec leur monture afin de passer un examen sommaire de santé générale. Lors de cet examen, les vétérinaires prennent la température, font un examen cardiaque et respiratoire de l’animal, vérifient s’ils ont des sécrétions anormales et l’état de leurs muqueuses et établissent un diagnostic de boiterie. Au moment de présenter l’animal à l’examen, le propriétaire doit avoir en main un Coggin test, examen obligatoire qui sert à tester la maladie de l’anémie infectieuse équine (AIE) qui est causée par un virus. Ce test permet d’assurer qu’aucune propagation de la maladie ne puisse se faire entre les animaux de compétition durant l’événement.

Afin de faciliter le travail des vétérinaires et d’assurer que les examens se déroulent dans un lieu sécuritaire, le Festival Western a construit un endroit dédié pour ces examens à l’abri des intempéries sur un terrain droit, solide et adapté aux chevaux.

Lors des rodéos, les vétérinaires sont présents en tout temps avant et pendant la compétition. Leur rôle à ce moment est de vérifier l’état général des animaux dans le manège d’entrainement et de s’assurer que tous les animaux présents ont passé l’examen vétérinaire obligatoire avant la compétition. Durant les rodéos, les vétérinaires restent vigilants et observent en tout temps l’état des animaux. Si un problème ou une urgence devaient survenir, ils sont prêts à intervenir directement sur les lieux. En effet, un véhicule d’urgence contenant tous les équipements nécessaires aux traitements des urgences est disponible sur place. Après la compétition, les vétérinaires prélèvent aléatoirement, sur certains animaux, à l’instar des athlètes de haut niveau, des tests sanguins afin d’effectuer une analyse détaillée pour voir si des drogues prohibées ont été administrées aux animaux. Si les tests s’avèrent positifs, le propriétaire de l’animal ayant remporté des bourses lors de la compétition se les voit retirées ainsi que tous les privilèges (cadeaux et autres).

Il est important de mentionner que les vétérinaires ont, en tout temps, l’autorité de disqualifier un animal qui ne répond pas aux différents critères préétablis par l’équipe de vétérinaires avant l’événement ou encore un compétiteur qui n’agirait pas adéquatement avec sa monture.

Associations de rodéo

Les rodéos sont sanctionnés par différentes associations. Le Festival Western de St-Tite, est sanctionné par l’International Professional Rodeo Association (IPRA) située à Oklahoma City, Oklahoma qui sanctionne plus de 300 rodéos par année. L’association comprend plus de 3500 membres et possède un livre de règlements régissant le fonctionnement général des rodéos, mais aussi le traitement des animaux. L’IPRA possède plus de 40 règlements concernant le bien-être animal.

Également, le Festival produit, par l’entremise de la compagnie Wildtime Production, une dizaine de rodéos au Québec et au Nouveau-Brunswick afin de faire la promotion du rodéo et de permettre aux compétiteurs de se qualifier pour St-Tite. Ces rodéos sont également sanctionnés par l’IPRA, tout comme une dizaine d’autres au Québec.

Le bien-être animal fait partie intégrante des valeurs du Festival Western de St-Tite. Sa renommée, sa feuille de route et son professionnalisme témoignent des efforts, de la volonté et de l’importance accordée au traitement des animaux. La promotion du sport de rodéo et l’éducation de la clientèle demeurent au cœur de sa mission. Au fil des années, l’équipe améliore constamment l’environnement de travail, les pratiques et les règlements afin de garantir la sécurité des animaux de rodéo.